Compte-rendu du mercredi 6 juillet 2011

Publié: 20 novembre 2011 dans Comptes rendus

7 participants.

– Un premier échange a eu lieu sur les objectifs du rassemblement. Un des objectifs ne pourrait-il pas être de restaurer le débat entre tous les citoyens français, indignés ou non ? Réflexion sur la tolérance, sur le sens de la démocratie.
– Un autre échange a porté sur la consommation et sur l’importance des conséquences de nos achats sur le monde. Le sac plastique qui va finir à l’usine d’incinération vectrice de pollutions est-il à bannir ? Quelles alternatives aux supermarchés ? La consommation biologique, AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne), les jardins de Cocagne (Ces jardins maraîchers permettent à des adultes en difficulté de retrouver un emploi et de (re)construire un projet personnel. Ils produisent et distribuent des légumes biologiques, sous forme de paniers hebdomadaires par une formule d’adhésion), les magasins Biocoop…
Il a été souligné l’importance de retrouver une certaine autonomie en faisant nous-mêmes les produits (exemple du dentifrice à partir de l’argile). Comme alternative à la lessive très polluante, après les noix de lavage (bio mais venant d’Inde), il a été évoqué le savon noir de Marseille dilué dans de l’eau.
– De multiples initiatives se mettent en place pour résister à l’ordre en marche. Comment pouvons-nous fédérer tout cela en vue de la rentrée de septembre ? Par exemple, le premier mardi de chaque mois au café des orfèvres se réunit le repaire des auditeurs de l’émission de radio « là-bas si j’y suis ». En septembre, le sujet des villes en transition va être traité et en octobre celui des Colibris (Pierre Rabhi). Autant de sujets qui peuvent intéressés les indignés. Peut-on mutualiser nos pratiques, ressources, informations.
-Enfin, des membres du collectif de soutien aux sans papiers ont fait part de leurs difficultés et nous appellent à les rejoindre le soir devant la mairie. Notre présence, nos sourires, les échanges avec les demandeurs d’asile, de la nourriture (pâtes, riz, thé noir, café), des couvertures… sont autant de réconfort que nous pouvons solidairement leur apporter.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s